AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

(m) ☇ He used to say "you're my everything"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
☇ HOW MANY LIES DID YOU TELL ? : 2174
☇ COPYRIGHT : Timeless
☇ MY FIRST DAY : 08/08/2009
☇ HOW OLD ARE YOU ? : 29
☇ MANY LIARS ? : Maxyne ☇ Nalàh ☇ Jordan
☇ OPEN/BUSY ? : Dispo pour un sujet
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
MessageSujet: (m) ☇ He used to say "you're my everything" Lun 5 Aoû - 0:06


Nicholas Arthur Clide


credit : Agronfield

Nom, Prénom(s) : J'aimerais bien garder ce pseudo, je m'y suis habituer et je trouve qu'il colle bien a Andrew et au personnage  I love you
Âge et Date/lieu de naissance :Pour la dâte je vous laisse le choix. L'âge 24 ans imposé voir 25 si vous voulez. Et né en Angleterre.
Statut civique : Comme expliquer par la suite dans le scénario il est marié.
Traits de caractère principaux. Ambitieux – Travailleur – Sérieux – Maniaque – Intelligent – Fiable – Impatient – Curieux – Pragmatique
Les indispensables.+ Il est important de garder en tête que ce n’est pas un mariage arrangé, mais que ça arrangeait tout le monde. Nicholas a épousé son amie d’enfance non pas par dépit, mais pas vraiment par grand amour non plus.
+ Il est né en Angleterre, mais vous pouvez très bien dire que les affaires se sont ensuite transportées à Bell Garden, quand la ville a été reconstruite, offrant ainsi un meilleur marché potentiel.
+ Il a repris l’ancien poste qu’occupait son grand frère, après que celui-ci est était renvoyé par leur parents pour ses nombreuses frasques qui faisaient la une de la presse à scandale ternissant leur réputation.
+ Avant de connaitre Nemo il ne laissait pas facilement rentrer les gens dans sa vie, trop occupé par son travail qui est aussi sa première passion.
+ Sa famille, et celle de sa femme se connaissent depuis des années et travaillent en étroite collaboration.
+ Il pense que c’est Nemo qui a vendu une de leur apparition, à la presse à scandale, mais c’est en fait sa femme, ayant engagé un détective pour le suivre, qui a fait publier les photos, profitant ainsi à ses parents, ces derniers souhaitant profiter de la tromperie du fils, pour magouiller sur le dos des parents, et tirer des bénéfices important.
Avez-vous un secret commun ou séparé ?  Secret individuel.
Avatar : Andrew Garfield  I love you  Très très peu négociable. Je propose au cas ou Jensen Ackles.  

we have a story don't you remember.



Le nez plongé dans ses pensées, Nicholas ne vit pas Tobias pénétrer dans son bureau. La voix grave de son ami résonnât alors que le jeune homme planchait depuis une bonne heure sur les comptes de la société de ses parents. « Monsieur le président. » Nich esquissa un sourire à ses mots. Depuis que ses parents l’avaient engagé dans la société familiale, suite au renvoi de son frère, son meilleur ami s’amusait à le charrier sur ses nouvelles fonctions, et surtout son nouveau bureau digne d’un premier ministre. « Je t’ai déjà dit d’arrêter de m’appeler comme ça, je me concentrais d’un, monsieur le patron. » Tobias étant au chômage depuis quelques mois, quand Nich avait rejoint l’entreprise, il avait tout naturellement trouvé une place pour son ami. « Et le sens de la modestie avec ça, mais quelle qualité ne possèdes tu pas ? » Le tout était lancé avec une ironie non masqué, habituel jeu de mot entre eux. « Plus sérieusement Nich, il est 21h passé qu’est-ce que tu fais encore là, ta femme t’attends… » Le jeune homme fronça les sourcils réalisant l’heure tardive, il n’avait même pas prit la peine de prévenir Chloé de son retard, trop absorbé par les chiffres. Presque à contre cœur il laissât le dossier, sachant que son ami ne l’autoriserait pas à y plancher une minute de plus. Un sourire se dessinât sur le visage de Toby, dévoilant sa dentition parfaite. « Qu’est-ce que tu dirais de sortir ce soir, ça fait longtemps qu’on a pas profité d’une soirée entre frères, c’est vrai depuis que tu t’es marié, tu passes la moitié de ton temps entre le bureau, les couloirs de l’entreprise, et quelques fois dans le lit de ta femme. » Toby n’était pas le frère de Nicholas, mais il était plus proche de lui que de son actuel grand frère, un fêtard invétéré avec qui il jugeait n’avoir rien en commun. Épuisé par sa journée, et n’ayant pas envie d’affronter les reproches de sa femme quant à ses heures supp, il acceptât bon gré malgré l’invitation de son ami. « Un verre pas plus, sinon Chloé va me tuer. » Tobias affichât un sourire ravi et ne put s’empêcher d’ajouter sarcastique. « On voit qui porte la culotte. Un verre ça marche, j’ai découvert un petit pub très sympa… » Très sympa en effet, c’est ce que dit Nicholas en arrivant sur place, à défaut d’un pub son ami l’avait tout bonnement conduit dans un club de strip-tease ! « Tu m’expliques ce qu’on fout là ? » Ce n’était pas vraiment le genre d’endroit qu’il avait l’habitude de fréquenter et son ami le savait parfaitement. En avalant une gorgée de sa bière fraîchement servi il lâcha avec son éternel sourire. « Si je t’avais dit que je t’emmenais dans un club t’aurais jamais accepté de venir ! » Hésitant à faire demi-tour, la lassitude l’envahit, après tout une bière ne l’obligeait pas à regarder. Au moment où sa boisson lui était servie, une drag-queen perchée sur ses hauts talons, annonça « le diamant » de la soirée. Nicholas ricana intérieurement a la description d’une strip-teaseuse, pu r lui loin de valoir un diamant, mais, quand par curiosité, il vit la jeune femme monté sur scène, il ravala les paroles moqueuses qui allaient sortir de sa bouche. La jeune femme était coiffé d’une perruque coupe au carré rose fuchsia. Sur n’importe qui d’autre il aurait trouvé ça grotesque, mais ce qui le frappât était le regard intense et triste de la belle. Il la regarda faire son numéro fasciné, non pas contrairement à son ami par ses courbes, mais par ce visage angélique et marqué par la vie à la fois. Il n’avait jamais été autant intrigué par personne. Après le numéro, elle repartit en coulisse, Nicholas se surprit à rester plus que prévu, espérant recroiser ses prunelles vertes mais la demoiselle demeura invisible. Alors qu’ils sortaient du pub pour rentrer Tobias aperçut dehors, revêtue ‘un peignoir de soie beige, « le diamant. » Elle était en train de fumer et avait retiré sa perruque dévoilant sa chevelure blonde. « Hey diamond girl » l’aborda-t-il, plus très sobre à cette heure tardive. Elle se retournât négligemment et enfin il put entendre le son de sa voix nasale mais douce à la fois. « Hey » se contentât d’elle de répondre, focalisé sur la fumée qui sortait de sa cigarette. « Super show ce soir. » La voix de Tobias dégoulinait des pensées sordides qu’il avait en tête. La jeune femme ne répondit rien. « Tu as perdu ta voix diamond girl ? Un billet de 20 t’aideras peut être à la retrouvé ? » La jeune femme arquât un sourcil interrogateur. « Vous me prenez pour quoi au juste ? » La colère, et la lassitude se mêlaient dans sa voix. Nicholas ne pouvait détacher son regard, sentant pourtant qu’il serait bon d’intervenir. « Mais pour ce que tu es ma chérie. » répondit-il d’une voix peu flatteuse tout en posant sa main sur son bras, s’étant rapproché d’elle. Nicholas sortit de sa  torpeur et tirât son ami par les épaules vers lui. « Excusez le il a trop bu. » marmonna t’il maladroitement tout en s’éloignant vers la voiture honteux de l’image qu’ils venaient de donner. Il entendit l’inconnue marmonner quelque chose mais ne préférât pas savoir quoi …

Une semaine s’était écoulé depuis la soirée au club. Une semaine où le visage angélique de la mystérieuse inconnue hantait les pensées de Nicholas. Il n’y était pourtant pas retourné trop honteux de l’attitude grotesque de Tobias, qui lui ne se souvenait pas vraiment de la soirée. Nich avait toujours fait les choses qu’on attendait de lui, n’avait jamais triché, ne mentait pas à ses parents pour sortir en douce, l’image du genre idéal, et du fils parfait. Il était marié et son sens aigue des responsabilités le poussait à chasser ces images de sa tête. En presque un an et demi de travail dans l’entreprise, c’était l’une des rares après-midi qu’il s’octroyait, pour ne faire rien d’autre que flânait dans la ville fraichement reconstruite, essayent à chaque fois de découvrir de nouveaux lieux. C’est ce qui le poussât ce jour-là à découvrir un nouveau petit café, caché dans un renfoncement d’une rue passante. Il crut d’abord que son imagination se jouait une fois de plus de lui en regardant l’une de ses serveuses, mais en entrant il découvrit avec ravissement que le mystérieux diamant du club se nommait Nemo, d’après le badge qu’elle portait, et cumulait donc un emploi de serveuse le jour. Il hésitât bêtement sur le pas de porte d’entrée, ne sachant pas vraiment s’il convenait de l’aborder ou non, et son sens des initiatives, si peu utilisé, le poussât à aller la saluer. Arrivé à la hauteur de la jeune femme, en train de nettoyer une table il lança un timide « Bonjour. » Surprise la jeune femme posa son regard sur lui puis lui demandât tout naturellement. « Qu’est-ce que je vous sers ? » Son sourire finit de conquérir Nich qui balbutiât. « Euh  un café serait bien. » après avoir noté la commande et demander l’habituel sur place ou à emporter elle allât derrière le comptoir préparer ce qu’il fallait. Elle revint avec un verre fumant a la main. « Attention c’est chaud. » Elle s’apprêtait à faire demi-tour laissant Nicholas entre soulagement du fait qu’elle ne l’ait pas reconnu et indécision sur quoi faire à présent. Elle fronça les sourcils et le fixa avec attention. « On ne s’est pas déjà vu ? » Il ne voulait pas passer pour le voyeur de base en lui avouant le lieu de leur première rencontre mais il sentait qu’elle finirait par trouver d’elle-même. « L’autre fois au club, mon ami était un peu … éméché … » Il n’en dit pas plus voyant que la mémoire revenait doucement mais surement a la jeune femme. « Ooh alors je suppose que c’est vous que je dois remercier d’être intervenu ? » Il n’aurait su déceler si c’était plus de l’ironie ou  une affirmation. « Je ne sais pas à vous de voir. » Nemo hésitât mais ne répondit rien. « Qu’est-ce que vous faites ici ? » La chaleur avait quitté sa voix pour un ton plus sec. « Je … j’étais simplement venu prendre un café, et j’en profite pour m’excuser encore une fois. » Le discours du beau parleur voilà ce qu’elle pensât tout d’abord, mais la sincérité perçait dans sa voix, et elle choisit de le croire. Pourtant elle répondit sur la réserve. « Excuses acceptées, mais ne revenez pas ici s’il vous plait. » Il sentit son cœur se serré. « Je suis interdit de café ? Je peux au moins savoir pourquoi ? » Elle se sentait quelques peu immature d’agir de la sorte mais aussi frustré qu’il vienne jusqu’ici et embarrassé de ce qu’il avait pu voir d’elle, de l’insistance pesante de son regard. « Ecoutez je n’ai pas à me justifier d’accord, ce que vous avez vu dans ce club c’est ce que je suis obligé de faire pour remplir mon frigo pour nourrir mon gamin de 4 ans, parce que son père n’a pas assumé, alors si vous espériez quoi que ce soit avec moi, oubliez et ne revenez plus. » Elle savait très bien que d’aborder le sujet de son fils en avait calmé plus d’un. Nicholas fut surpris de savoir qu’elle avait un enfant il lui donnait 25 ans tout au plus, elle avait dû l’avoir jeune. Il comprenait maintenant la détresse dans son regard, le combat quotidien qu’elle devait mener. Il la regardât avec un doux sourire. « Ça ne me rebute pas, au contraire, ça vous rends encore plus intéressante… » Il laissât planer un sourire empreint de mystère sur son visage, avant de glisser « A bientôt. »


Et il tient parole. Il repassa au café amenant tour à tour des fleurs, une boîte de chocolat, un poème. Elle marquât au plus possible une distance avec lui, mais il eut raison d’elle a force de venir, et de lui montrer son intérêt. Ils finirent par apprendre à se connaitre et à s’apprivoiser. Cela pris prêt de trois mois pour que la jeune femme le laisse entrer dans son univers […] C’était un début d’après-midi ensoleillé a Charleston, pendant que certains travaillaient, ou se prélassaient au soleil, Nich et Nemo étaient allongés l’un face à l’autre dans le lit de la belle, son fils étant chez son père. C’était la première fois qu’il venait chez elle, et c’était aussi la première fois qu’ils faisaient l’amour. C’était la première fois qu’il trompait sa femme, et découvrait un univers méconnu de tendresse de douceur et de bien être que sa femme ne lui procurait plus. La jeune femme passait délicatement sa main le long de sa joue le détaillant du regard, un sourire perdu sur les lèvres. Il s’en voulait de gâcher cet instant précieux, mais il savait qu’il ne pouvait faire le lâche plus longtemps. Il se saisit de la main de Nemo et s’éclaircit la gorge. « J’ai quelque chose à te dire. » Son regard en disait long et la jeune femme craignait ce qui allait suivre. Elle savait que sa profession était un problème pour lui et maintes fois il lui avait proposé son aide financière mais sa fierté l’empêchait d’accepter. Sa main se serra un peu plus dans la sienne. « Oui. » Le jeune homme inspira profondément. « Voilà je t’ai caché quelque chose …. Et tu as tous les droits de m’en vouloir, c’est juste qu’il me semblait que ce n’était jamais le bon moment pour te l’annoncer, et ça ne signifie plus rien pour moi. » Face à l’air interrogateur de Nemo il ne pouvait plus reculer. « Je suis marié. » La jeune femme faillit s’étouffer de surprise. Jamais elle ne l’aurait imaginé marié. Il semblait trop concerné par son boulot avant de la connaitre pour s’intéresser à une autre femme, et toute cette cour pour l’avoir… « Je ne comprends pas … Tu t’es dit que la strip-teaseuse accepterait plus facilement d’être la maitresse caché ? Que tu m’entretiendrais pour mettre un peu de piquant dans ta vie ? » Sa main se détachât de la sienne. « Non non rien de tout ça … tu me plais énormément et j’ai jamais connu ça avant, Chloé c’est, le confort la sécurité, ma vie d’avant .. ; Avant toi, tu as chamboulé tout ça, tu m’as ouvert les yeux sur des choses, sur mes a priori … c’est différent, mais je ne peux pas tout quitter comme ça, pas parce que je ne t’aime pas ou que je ne veux pas vivre cette histoire au grand jour, c’est juste que pour l’instant… c’est compliqué. » Compliqué … C’était bateau, il savait qu’elle ne se contenterait pas de ça mais c’était tout ce qu’il pouvait lui offrir pour l’instant. « Je vois … et je suis censé faire quoi en attendant ? Me caché ? » Nicholas se demandât d’où elle tenait cette idée. « Non on continue à vivre notre vie comme jusqu’ici, pleinement. Mais je voulais que tu connaisses tout de moi comme je connais tout de toi… » Il pensait peut être tout connaitre mais ce n’était pas le cas il y’avait des choses qu’elle n’assumait pas encore, et elle comprenait qu’il puisse vouloir garder des parties secrètes de sa vie. « Très bien mais plus de secrets comme ça … tu m’as tout dit ? » Tout peut être pas mais il hochât la tête. « Tout… »

« Ça fait la une de tous les journaux ! » La voix de Nicholas résonnât dans le petit appartement de Nemo. Il jeta dans sa direction un magasine a scandale, ou figuraient une photo d’eux deux en train de s’embrasser. Elle ouvrit le magasine et se rendit à la page de l’article, trouvât d’autres photos équivoques, dénonçant l’infidélité du jeune homme, et descendant en flèche le business des parents de Nich. La jeune femme blêmit au fur et à mesure de la lecture. « Nich je suis vraiment désolé …. » Elle comprenait sa colère et ce que ce bout de torchon représentait sur sa carrière néanmoins elle ne savait pas quoi dire de plus. « Tu te rends compte de ce que cette merde signifie. » Elle ne l’avait jamais vu aussi agressif. « Ca va ruiner ma vie. » La jeune femme fit un signe de dénégation. « Écoutes je comprends que tu sois en colère mais ne t’en prends pas à moi… » L’innocence qui perçait dans sa voix ne fit qu’accentuer sa colère. « Arrête laisse tomber le masque de la fille bien sous tous rapport. Je sais très bien que tu as planifié tout ça … encore une belle façon de te faire du fric. » Le dégout qui perçait dans sa voix, son regard glacial coupèrent le souffle de la blonde. « Tu te rends compte de ceux dont tu m’accuses ? Tu crois vraiment que j’irais tout foutre en l’air pour être la maîtresse d’un petit con imbu de lui-même ? »  Bien sûr elle n’en pensait pas un mot, mais il l’avait poussé dans ses retranchements. « Et qui d’autre aurait comme intérêt de balancer ça, hein ? » C’était bien la question qui tourmentait Nemo. Elle se dirigeât vers la porte d’entrée et l’ouvrit d’un coup sec. « Je crois qu’on a plus rien à se dire dans ce cas. » Il ne lui accordât même pas un regard et claquât la porte derrière lui…



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☇ HOW MANY LIES DID YOU TELL ? : 2174
☇ COPYRIGHT : Timeless
☇ MY FIRST DAY : 08/08/2009
☇ HOW OLD ARE YOU ? : 29
☇ MANY LIARS ? : Maxyne ☇ Nalàh ☇ Jordan
☇ OPEN/BUSY ? : Dispo pour un sujet
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
MessageSujet: Re: (m) ☇ He used to say "you're my everything" Lun 5 Aoû - 0:06


Bonsoiiiir  I love you

Car oui il est 23h et je finis seulement décrire mon scénario ou je suis dessus depuis 18h   Alors autant vous dire que déjà si vous êtes arrivés au bout de la lecture j'en suis ravie, je ne comptais pas faire aussi long mais je me suis vraiment prise d'amour pour ces deux personnages et leur histoire farfelue. Alors j'ai volontairement coupé le scénario sur une rupture plus ou moins, parce que bien évidemment les chemins de ces deux là n'ont pas finis de se croiser.

Je tiens énormément a ce scénario, j'ai essayé de le faire originale et attachant. J'insiste vraiment sur le fait que je l'ai écris en prenant Andrew pour cible, je vous ai placé mes plus beaux gifs pour vous amadouer   Je le vois bien dans ce rôle, je trouve que ça change des rps habituels que l'on voit.

Vous pouvez bien sur en vous inspirant de mon scénario créer celui de Chloé, nom modifiable, la femme de Nicholas, mais j'ai deux petites exigences   La première s'il vous plait épargnez moi le Stone-Garfield, j'ai fait exprès de couper ce couple ici, marre de voir toujours les même ships su les fos, donc il est clair et net que je refuserais de valider un scénario avec Emma Stone. Deuxième point et comme il est clairement souligné dans le scénario, ce n'est pas ou en tous cas plus un mariage d'amour. Lui je dis pas qu'il l'a épousé par la force des choses mais un peu, donc s'il vous plait ne me faites pas le coup de ma pote prends le scénario et hop on se fait notre romance, je peux paraître méchante et exigeante en demandant ça mais je me suis vraiment appliqué sur ce scénario donc voila je veux quelqu'un qui s'attachera a l'histoire de Nemo et Nich    

Au delà de ça je suis quelqu'un de relativement gentil je pense, je suis chiante et exigeante mais je ne mords pas je ne demande pas une présence 24/24, je suis moi même lente a rper, donc je le respecterais si vous aussi vous adoptez la méthode tortue, je demande juste des rps intéressant, un peu développés niveau écriture, et sans trop de fautes et ce sera parfait   J'ai hâte de vous accueillir dans mon univers fait de danse de tango   et rondade entre amis   Et plus sérieusement si vous êtes intéressés n'hésitez pas a vous manifester une crise d'hystérie et beaucoup d'amour vous attende      

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

(m) ☇ He used to say "you're my everything"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
50 things I'm hidding from you ::  Le choix du peuple  :: Scénarios ::  Scénarios autres-