AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

(m) I'm not alone tell me you feel it too

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
☇ HOW MANY LIES DID YOU TELL ? : 3722
☇ COPYRIGHT : Midness
☇ MY FIRST DAY : 02/02/2009
☇ YOUR PARTNER IN CRIME : Ma Poppynette ♥
☇ HOW OLD ARE YOU ? : 29
☇ MANY LIARS ? : Nemo ☇ Nalàh ☇ Jordan
☇ OPEN/BUSY ? : Dispo pour un sujet
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
MessageSujet: (m) I'm not alone tell me you feel it too Dim 9 Juin - 22:46


Mathéo Simon Hunninghton


credit : chounette

Nom, Prénom(s) :  J'aimerais bien garder ce pseudo, mais si vous souhaitez modifier pour vous l'appropriez un peu plus, on peut en discuter  I love you Âge et Date/lieu de naissance : La date et le lieu de naissance sont libres. en revanche je donne une tranche d'âge très petite entre 23 et 24 ans, sachant que mon perso en a 23.. Statut civique :Alors il est toujours marié, sa femme refusant de signer les papiers du divorce. Cependant il a fait croire a Maxyne qu'ils étaient officiellement divorcés, ne voulant pas qu'elle se braque il a préféré mentir pour l'avoir.  Traits de caractère principaux. Charmeur – Fidèle – Drôle – Sarcastique – Taciturne – Volontaire – Secret – Volontaire – Fier – Indépendant - Maniaque
Les indispensables. + Le premier point important c'est le fait qu'il soit déparé de son ex femme mais toujours marié a elle
+ Il s'est marié très jeune sachant que Maxyne avait 18 ans, Mathéo avait 18 ou 19 ans.
+ Le métier est un point important pour leur retrouvailles a savoir ambulancier
+ Même si sa mère a vécue a Charleston, Mathéo lui ne vient qu'après la reconstruction du quartier
+ Sa mère est morte noyée dans l’ouragan qui a dévasté Charleston mais il en parle très peu
Avez-vous un secret commun ou séparé ? Secret individuel.
Avatar : Nico Tortorella  I love you  Très très peu négociable. Si vraiment Nico ne vous convient pas je propose Jamie Dornan, voir Sebastian Stan mais vraiment Nico et ensuite Jamie en priorité.  

we have a story don't you remember.


L’aventure, voilà ce qui avait motivé Poppy et sa meilleure amie Maxyne,  a quitté leur ville natale Charleston, et s’accordé une année sabbatique pour voyager. Les deux débrouillardes s’était jusqu’ici arrangées pour trouver des petits boulots dans chaque coin visité, afin de subvenir à leur besoin et payer de nouveau trajet. Leur nouvelle destination de quelques jours : Las Vegas. Elles ne comptaient pas s’établir plus de trois jours ici, venant pour la fête les casinos … Et les mariages ! En effet l’un des rêves tordus de Poppy était d’un jour se marier a Vegas, avec en guise de prêtre l’un des chanteurs du groupe abba. Pour leur dernier jour a Vegas, les deux jeunes femmes avaient présentées leur fausse carte d’identité et profité pleinement des joies du casino, et d’une soirée bien arrosés. C’est donc bien alcoolisé qu’elles pénétrèrent  dans l’église de leur hôtel où se déroulaient les mariages. Poppy fasciné et éméché ne pouvait s’empêcher de commenter les tenues, d’intervenir, ce qui au final amusât tout le monde et la blonde devint même témoin d’un mariage pour l’occasion. Au bout d’une heure sans couple l’impatience commençât à tomber. Une bouteille de champagne à la main, Poppy en avalât une gorgée. « Bon et bien je crois que la fiesta est terminé. » lança t’elle d’un ton désappointé qui fit sourire Maxyne. Se levant et sentant l’alcool retomber lourdement elle agrippât le bras de son amie pour l’entrainer avec elle, mais à ce moment précis, la porte de l’église s’ouvrit laissant apparaître un nouveau couple. « Ouuii c’est repartit pour un tour ! » hurla joyeusement Poppy devant l’air éberlué du couple. Maxyne les étudiât curieusement, jusqu’ici seuls des couples bourrés ou blingbling venaient se présenter devant Elvis pour symboliser leur amour, quelque chose chez eux la frappa, peut-être l’inquiétude qui luisait dans les yeux du jeune homme, contrastant avec le sourire franc de celle qui l’accompagnait. « Et bien je vois qu’on était attendue ! » lança la future marié. Brune aux cheveux coupé a la garçonne, ses yeux vert rieur, et ses taches de rousseur lui donnait un air malicieux qui séduisit Poppy, qui se levât pour la serrer dans ses bras. « Et comment ! Vegas Baby, c’est le paradis ! » C’était le slogan qu’elle répétait à longueur de journée, et surtout ce soir. D’abord surprise puis amusé, la brunette la serra à son tour dans ses bras. Pendant ce temps le regard du jeune avait dévié vers Maxyne qui tout à coup se sentait de trop dans cette pièce. Elle aurait pourtant tout donné pour qu’un garçon comme lui la regarde comme il le faisait à cet instant, mais la situation la gênait. Il allait se marier et elle fantasmait déjà d’être à la place de la mariée sans même le connaitre ! La voix enthousiaste de Poppy la tirât de sa rêverie. « Vous êtes venues pour vous marier? » la réponse semble logique se retint de lui balancer Maxyne. Elle en voulait futilement a sa meilleure amie de sympathiser avec elle. « Oui un peu à la Roméo et Juliette ! » Bah tiens donc, Maxyne haussât les yeux au ciel ne pouvant s’empêcher de relever sarcastiquement. « Juliette s’est suicidé pour Roméo jamais elle ne se serait marié à Vegas… » L’inconnu lui adressa un sourire complice alors que Poppy sentant un froid s’installer entre les deux femmes lança joyeusement. « Ne l’écoutez pas c’est une rabat joie, elle  gâché aussi mon mariage ! » Alors que Maxyne allait répliquer, Poppy lui fit signe de se taire. Quand effectivement un jour Poppy se mariait, elle serait la plus sarcastique des demoiselles d’honneur jamais vu ! Alors que les mariés signaient les formulaires et s’apprêtaient à prendre place, Maxyne tira Poppy vers elle et marmonna. « Bon on y va maintenant, j’en ai assez. » Mais elle fut vite interrompue par son amie. « Oh non Max tu m’avais promis qu’on s’amuserait c’est notre dernière soirée ! » La brune roulât des yeux. « Oui et bien je ne m’amuse pas du tout là. » Mais l’énergique Poppy n’en fit qu’à sa tête comme à son habitude ! « C’est normal tu n’es pas dans l’ambiance, excusez-moi j’ai cru comprendre que vous cherchiez un témoin ? Mon amie se porte volontaire ! » Déclara t’elle joyeusement. Avant que Max n’est pu protester son amie la poussât en direction du couple sous les acclamations enchantées de la mariée. « C’est adorable vraiment vous êtes  mes héroïnes ! » Maxy hochât vaguement la tête n’osant pas la froisser. Elle se plaça à côté du marié, alors que Poppy intervenait pour recoiffer  la mariée et lui improviser un bouquet, Maxyne marmonnât pour elle-même. « C’est complètement absurde. » Une voix grave résonnât à côté d’elle. « Pardon ? » Maxyne sursauta en voyant le jeune homme ouvrir la bouche pour la première fois de la soirée. L’alcool aidant la jeune femme balança ce qu’elle avait sur le cœur. « Ça c’est surfait c’est … se marier à Las Vegas sérieusement qui peut avoir envie de ça ? Je veux dire … c’est Elvis qui va vous servir de prêtre sérieusement c’est … Absurde ! » Elle s’attendait à se faire rembarrer dans les grandes largeurs ce qu’elle aurait peut-être mérité mais les deux jeunes femmes trop affairés à se préparer ne relevèrent pas et a son étonnement Mathéo ne la contredit pas. « Vous avez raison. » fut la seule réponse qu’elle obtint. « Alors pourquoi vous le faites ? » ré enchaîna t’elle sur le même ton. « J’ai mes raisons. » La jeune femme avait une envie folle de lui répondre par une grimace enfantine, mais elle se dit qu’il la prendrait pour une folle.
« Vous faites toujours des réponses aussi peu éloquentes ? » et aussi agaçante se retint-elle de dire. Il la regardât avec un grand sourire et marmonnât. « Non. » La mariée arrivant pour que la cérémonie, démarre elle jeta vivement son bouquet dans les mains de Maxyne, et celle-ci gardât le silence jusqu’au je le veux fatidique. Elle signât les papiers du mariage, et quittât ensuite la cérémonie sans un mot, laissant Poppy a ses nouveaux amis…

« Homme 42 ans, renversé par une voiture, multiples blessures, arrive dans deux minutes tenez-vous prêt. » Maxyne venait à peine d’arriver à l’hôpital de Charleston, que la frénésie habituelle de son métier la rattrapa. Elle enfila rapidement sa blouse et répondit à son chef. « Je me mets dessus. » Elle franchit les portes coulissantes qui la séparaient de l’entrée et attendit dans le froid hivernale l’arrivé du camion. Alors que les brancardiers descendaient l’homme du camion fournissant ses constantes, la jeune femme resta figée sur l’un des deux jeunes hommes. Son visage lui était familier, elle mit quelques instants à retracer la dernière fois qu’il s’était vu, à un mariage à Las Vegas… Il s’agissait du marié pour qui elle avait eu une certaine attirance, elle lâchât par surprise. « Vous ? » Elle ne s’attendait pas à le revoir et certainement pas dans de telles circonstance… Il lui adressât son sourire charmeur et répondit d’une voix doucereuse. « Et vous … » Alors que l’homme sur le brancard gémissaient ils durent tirer de leur léthargie par le collègue de Mathéo. « C’est pas le moment de flirter on se bouge ! »  Reprenant ses esprits, Maxyne se remit dans son rôle d’infirmière et accompagnât le brancard jusqu’au bloc ou l’intervention commençât. En fin de matinée, alors qu’elle avait une courte pause de répit, Max se dirigea vers la machine à café, ayant besoin de sa dose quotidienne de caféine pour se remettre les idées en place. « Je suis surpris de vous retrouver ici, dans une si charmante tenue. » Maxyne faillit recracher son café en reconnaissant la voix de son interlocuteur. Elle se brulât les lèvres sur le liquide et fit une grimace de douleur. Elle était vêtue de sa tenue rose de travail et doutait que ce soit l’uniforme le plus flatteur. « Qu’est-ce que vous faites là ? » Marmonna t‘elle rudement, vexé de s’être brûlé devant lui. « Je vous ai suivi. » lança-t-il d’un ton taquin, avec une joie non dissimulé. « Très drôle… Je veux dire qu’est-ce que vous faites à Charleston ? » Demanda t’elle abruptement. Il ne se laissa pas désarçonner par la rudesse de la jeune femme et continuât à sourire bêtement, se doutant que cela finirait par l’énerver. « Ma mère a grandi ici. Je me suis toujours promis que je viendrais un jour. » La réponse était évasive et Max sentait qu’il y’avait plus que ça derrière cette histoire mais se contenta de sa réponse. Elle avait beaucoup changé depuis leur dernière rencontre et sa timidité ne lui faisait plus autant défaut qu’à l’époque, elle n’avait plus besoin d’alcool pour avoir le courage de dire les choses. Elle ne put s’empêcher d’être ironique en lui demandant. « Alors ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfant ? » Il ne l’avait pas vu venir, mais se dit que la répartie était mérité. Pourtant comme quand il abordait ce sujet délicat son front se plissât et il retrouvât son séreux. « Il faut croire que la vie n’est pas un conte de fée. » esquiva t’il masquant sa gêne à aborder ce sujet. « Je vois, j’en conclus que ça n’a pas marché ? » se surprit-elle a insisté. Qu’est-ce que ça pouvait bien lui faire après tout, elle ne le connaissait pas mais, cette attirance qu’elle avait ressentie à Vegas ne s’était pas estompée avec les années. Il se contentât de conclure par « Comme tous les mariages a Vegas. » Elle ne rajoutât rien sentant que le sujet était encore épineux. « Mathéo on repart. » Le collègue du dénommé Mathéo arriva à ce moment précis interrompant leur discussion. Le ton empressé ne laissait pas place à l’hésitation. « J’arrive. » cria t’il a l’attention de son coéquipier, se retournât rapidement vers la brunette. « Vous connaissez désormais mon nom, mais vous rester toujours un mystère. Alors comment s’appelle mon témoin ? » Elle grimaça à l’évocation de ce souvenir quelques peu brumeux avec le temps. « Maxyne. » Il hochât la tête et lui adressât une mimique enjôleuse. « Maintenant que je vous ai retrouvé charmante Maxyne, rendez-vous ce soir à l’Océania, 20h30. Je n’accepterais aucun refus et m’en vais de ce pas pour ne pas vous écoutez dire non. Et bien sûr ne pas venir serait très malpoli de votre part surtout que l’on va être amené à se recroiser souvent ! » Il la plantât sur place après lui avoir adressé un clin d’œil, courant vers son collègue. Il se retournât une dernière fois. « Et par pitié, portez autre chose que du rose ! » Elle partit d’un rire franc, bien contente de la tournure qu’avait finalement pris sa journée !

Contre toute attente elle s’était bien présentée à l’Océania, vêtue d’une somptueuse robe rouge, les cheveux relevés simplement, il ne l’avait jamais vu aussi joli. La discussion entre eux était facile, ils aimaient  l’un comme l’autre se lancer des pics, mais sans jamais vexer l’autre. Ils discutèrent de beaucoup de choses, mais l’un comme l’autre préféra éviter le sujet du mariage de Mathéo avec Katie, son ex. Ils se firent chasser du restaurant face à l’heure tardive. Elle refusât qu’il la raccompagne et elle lui promit un nouveau rendez-vous prochainement. Ils se revirent plusieurs fois, a l’hôpital, et par des rendez-vous organisés. Ce soir-là représentait leur cinquième rendez-vous, il sentait que la jeune femme avait encore des réserves et des réticences mais c’était la première fois qu’elle acceptait qu’il la raccompagne jusqu'à chez elle, a son appartement qu’elle partageait avec la fameuse Poppy. Avant cela il lui proposât une ballade le long des quais pour conclure la soirée de manière romantique. Une fois sur place, les étoiles se reflétaient sur l’eau claire et les lumières de la ville formaient un halo. Prenant son courage à deux mains, Mathéo prit le menton de Maxyne entre ses doigts et rapprochât doucement mais fermement le visage de la jeune femme contre le sien. Il pressât ses lèvres contre les siennes timidement n’ayant peur que d’une chose un rejet probable de la jeune femme, mais celle-ci répondit a son baiser se pressant un peu plus contre lui. La chaleur de sa peau contre la sienne, ils savourèrent ce court instant avant d’être interrompue par une voix malheureusement trop familière. « Oh mon dieu, Mathéo ? »  Celui-ci détournât la tête vers la femme. « Katie ? » Et c’était effectivement bien elle. La question maintenant était de savoir ce qu’elle faisait a Charleston….



_________________

     
    + WE CAN BE  HEROES JUST FOR ONE DAY


Dernière édition par N. Maxyne-Quinn Holson le Mer 7 Aoû - 20:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☇ HOW MANY LIES DID YOU TELL ? : 3722
☇ COPYRIGHT : Midness
☇ MY FIRST DAY : 02/02/2009
☇ YOUR PARTNER IN CRIME : Ma Poppynette ♥
☇ HOW OLD ARE YOU ? : 29
☇ MANY LIARS ? : Nemo ☇ Nalàh ☇ Jordan
☇ OPEN/BUSY ? : Dispo pour un sujet
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
MessageSujet: Re: (m) I'm not alone tell me you feel it too Dim 9 Juin - 22:46


Bonsoir I love you

Un grand merci si vous avez tout lu, et si par chance vous êtes intéressé par ce scénario voila ce qu'il faut savoir. Je dois avouer que j'ai vraiment pensé a Nina et Nico pour ce scénario, ça fait allez prés de deux ans que je les shippe, que j'essaye de faire du Nina Nico sur mon fofo, donc autant dire que cet avatar est très très important pour moi, surtout que maintenant qu'il est dans une nouvelle série qui gère, vous n'avez pas de raisons de ne pas craquer pour lui

Voila une petite précision, j'ai laissé volontairement le scénario en suspend, pour qu'on décide ensemble la direction de tout cela. Point très important. J’espère ne pas passer pour une fille méchante dans cette partie ce n'est pas le cas, alors c'est avec grand plaisir que je vous laisserais créer le scénario de katie (nom modifiable) si vous souhaitez ce serait même bien, en reprenant les bases de mon scénario, par contre je vous demande vraiment de respecter le fait qu'ils soient séparés, divorcés ou en instance de. elle peut être toujours amoureuse de lui blabla, mais par pitié je demande vraiment que vous ne demandiez pas genre a votre bonne copine de prendre le scénario de l'ex femme et les remettre ensemble. il est évident que je tiens énormément a ce scénario et si on me fait un coup dans le dos je le remettrais libre ainsi que l'avatar voila pas par méchanceté mais par respect de mon travail je vous remercie

Au delà de ça je suis quelqu'un de relativement gentil je pense, je suis chiante et exigeante mais je ne mords pas je ne demande pas une présence 24/24, je suis moi même lente a rper, donc je le respecterais si vous aussi vous adoptez la méthode tortue, je demande juste des rps intéressant, un peu développés niveau écriture, et sans trop de fautes et ce sera parfait J'ai hâte de vous accueillir dans mon univers fait de danse de tango et rondade entre amis Et plus sérieusement si vous êtes intéressés n'hésitez pas a vous manifester une crise d'hystérie et beaucoup d'amour vous attende

_________________

     
    + WE CAN BE  HEROES JUST FOR ONE DAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

(m) I'm not alone tell me you feel it too

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» ─ Liste des Avatars Pris.
» I WANNA FEEL SOMETHING ➺ alexiane & ethan
» Ruby Caldwell ··· I feel my heart start beating to my favorite song
» Leah WOODS - I feel lonely in a crowd
» I'm giving you a nightcall, tell you how i feel. le 06/03 à 02h

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
50 things I'm hidding from you ::  Le choix du peuple  :: Scénarios ::  Scénarios autres-