AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

(M) until death tears us apart ? No way ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
☇ HOW MANY LIES DID YOU TELL ? : 1636
☇ COPYRIGHT : flamingo
☇ MY FIRST DAY : 09/08/2009
☇ YOUR PARTNER IN CRIME : no one for now.
☇ HOW OLD ARE YOU ? : 24
☇ MANY LIARS ? : marley > Jaden > Coco
☇ OPEN/BUSY ? : Dispo pour un sujet
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
MessageSujet: (M) until death tears us apart ? No way ... Dim 9 Juin - 22:36


Lorenzo (au choix)  nom


credit : http://hcavill.tumblr.com

Nom, Prénom(s) : J'utilise Lorenzo pour la rédaction du scenario mais je vous laisse choisir votre nom parce que c'est un premier pas avec la familiarisation au personnage. En plus je voudrais pas choisir un nom que vous n'aimerez pas !
Âge et Date/lieu de naissance : Il doit avoir entre 28 et 32 ans après je vous laisse choisir, là encore c'est surtout pour vous que ça doit être utile (a)
Statut civique : Divorcé depuis 9 mois d'un mariage un peu spécial.
Traits de caractère principaux. Séducteur, menteur averti, arrogant, joueur, violent, malin, perfectionniste, un brin égoïste, prétentieux, mystérieux, sociable.
Les indispensables. Il est italien et n'avait jamais pensé habité aux États-Unis un jour, il trouvait les américains bien trop sûrs d'eux.  Lorenzo ne fait pas pleinement parti de la mafia, il travaille avec eux comme avec d'autres types de "mauvais genre". Il a toujours été un solitaire et il pense davantage à son profit qu'à sa sécurité. Il a rencontré le père de Red-Lùlah en Italie, lors d'un voyage d'affaire. Ils conclurent un contrat autour d'un échange (de votre choix) et il devient rapidement le protéger du "parrain" moderne. C'est ainsi qu'il rencontra sa fille bien aimée, qui à l'époque s'occuper de quelques affaires pour son père. Lorenzo a toujours été secret sur sa vie passé mais il était très riche et pour le savoir pas besoin de faire parti de la mafia. Sa politique est de profiter de la vie, de gouter à tout et pour ça il est prêt à tout les sacrifices.
Avez-vous un secret commun ou séparé ? Secret individuel. ATTENTION VOTRE SECRET NE DOIT PAS FIGURER DANS VOTRE FICHE.
Avatar: Je vous propose l'orgasmique Henry Cavill, si cependant il ne vous convient pas, n'hésitez pasà me faire vos propositions Smile 

we have a story don't you remember.


I hate the way you loved me, I hate the way you looked and me and now what I hate the most it's the way you're playing. Lorenzo, je te présente mon trésor, ma fille Red-Lùlah. C'est elle qui s'occupera de la communication et de régler les petits problèmes, si il y en a. Il était assis à la table d'un des plus beau cafés de Rome, jouant les gros durs pour avoir le chèque dont il avait besoin pour ses vacances de rêves, lorsque Red fit son entrée accompagnée des deux hommes de main de son père qui ne la lâchait pas d'une semelle. Ni une ni deux, il se leva, réajusta son costume et tendis sa main vers la jeune femme dont il ne pouvait se résignait à éviter le regard. Il était rare que son père la présente à des jeunes hommes, qui plus est attirant, la plupart du temps elle avait à faire à des gros durs un peu pervers si ce n'est complètement fou à lier. Elle ne resta évidemment pas indifférente au baiser gentleman qu'il déposa sur le dos de la main qu'elle lui avait tendu. Lorenzo, enchanté. Pareillement. lui avait-elle répondu prenant un air détaché et non-intéressé. Évidemment devant son père Red avait une tenue irréprochable, elle savait comme il pouvait être protecteur et elle ne connaissait pas encore assez ce Lorenzo pour avoir une attitude familière ou privilégiée. Le rendez-vous était de nature professionnel mais ils ne s'étaient pas quittés des yeux, ravis de pouvoir travailler ensemble, et de se revoir dans un cadre plus intime. Leur deuxième rendez-vous se déroula d'ailleurs en Sicile, tout deux bougeaient beaucoup et si là encore ils respectèrent leurs engagements professionnels, ça n'empêcher pas d'attiser leur attirance déjà flagrante. 6 mois plus tard ils se retrouvèrent à Amsterdam dans un hôtel tellement radieux qu'ils en oublièrent la raison de leur venue. Cette petite escapade était le signe d'un manque d'affection mutuel, malgré tout ce que représentait l'argent, la sécurité et le pouvoir, tout deux étaient condamnés à la solitude pour ne mettre personne en danger, pour ne pas se mettre en danger. Et finalement c'est ce qui les avait rapprochés.

Pendant un an, ils vécurent une histoire dans l'ombre des trafics et des rencontres luxueuses, plus personnes n'étaient étranger à cette relation mais même le père de Red fit comme si ça ne le regardait pas.  Il appréciait beaucoup Lorenzo, le considérait comme son propre fils, ce qui n'était pas forcément un avantage à vrai dire. Mais à l'époque c'était pour Red une vraie bénédiction. Elle était encore la princesse de cet enfer, une princesse qui savait se défendre, se servir d'une arme et qui perdait peu à peu sa notion de l'humanité mais une princesse quand même. Elle était tombée amoureuse de son charisme, de son côté intouchable et de la sécurité qu'il lui offrait. Quand à lui, même si il tenait beaucoup à la belle qui comblait un vide dans sa vie, c'est surtout l'intérêt qu'il voyait dans le fait de lui passer la bague au doigt. Ce fut une nuit romantique comme elle en avait toujours rêvé. Traditionnellement il avait d'abord demandé la main au père, qui en fut plus qu'ému, c'était l'apothéose au pays des monstres. Évidemment elle avait dit oui, émue, heureuse, c'était le plus beau jour de sa vie. Elle avait été mariée une première fois mais ça n'avait pas lieu d'être souligné, en revanche, là, elle savait qu'il changerait sa vie à jamais mais elle ne se doutait pas de quelle façon.

Leur mariage dura en tout et pour tout 10 mois. Les premiers étaient aussi doux et heureux que l'avait été leur première année, chacun continuait d'être le parfait pion d'une grande arnaque. Ils étaient jeunes, riches et perçus comme amoureux. Mais dans les profondeurs c'était bien plus compliqués. Red-Lùlah commença à douter, cette vie ne lui convenait plus, trop de sang, trop de violence et de victimes pour pas grand chose. Sa nourrice lui avait pourtant dit de rester en dehors de tout ça si dieu le lui permettait mais elle n'avait rien écouté. Les premiers doutes s'immiscer dans une conversation qu'elle partagea avec Lorenzo. Pouvait-elle quitter tout ça et retourner aux États -Unis ? La réponse de son mari n'était pas celle qu'elle attendait, Les rêves sont fait pour le rester ma puce, et ton père ne te laisseras jamais partir si loin. déçue et énervée d'être prisonnière d'une vie qui ne lui convenait plus elle commença doucement à changer d'attitude. De son côté Lorenzo était inquiet des divagations de sa bien-aimée, il avait d'autres projets pour eux, le père de Red lui avait promis une place plus importante et il savait qu'il devait ça au bonheur de sa princesse. Il avait maintenant peur qu'il pense que ce changement de comportement était de sa faute. Voilà pourquoi il prit les devants et confia être inquiet au sujet de Red, il pensait qu'elle perdait un peu la tête et qu'il fallait lui rappeler qu'elle héritière elle était. Grave erreur de sa part. Red-Lùlah n'avait parlé de ses doutes à personnes d'autres alors, quand son père lui parla de sa déception et l'averti qu'elle ne devait pas se permettre un pas de travers, elle décida de se vengeait. Elle conclu un pacte avec son père, après tout elle aurait toujours l'avantage. Dans 6 mois elle était libre de partir à condition qu'elle reste en contacte avec lui si besoin est. Bien évidemment elle n'en dit pas à un mot à Lorenzo et c'est lors d'un voyage en Russie qu'elle lui envoya la demande de divorce. Les choses s’enchaînèrent à une telle vitesse qu'il ne put prévoir. Il perdit la place de privilégier qu'il avait, mais pas seulement, lorsqu'elle mit les voiles, Red le fit avec la moitié de sa fortune. Ce vol l'avait d'abord énervé et prit sa comme un jeu, persuadé qu'il reverrait un jour ou l'autre cette somme.

Lorenzo .. quelle bonne surprise! Red-Lùlah pointée une arme sur la tête de son ex-mari sans la moindre faiblesse. Un sourire narquois s'était installé sur ses lèvres comme si elle l'attendait. Il leva les mains en l'air, la laissant vider ses poches, mais elle savait qu'il détestait se balader avec une arme, il était bien meilleur en combat de corps de toute façon. Je savais que ça te ferais plaisir. J'avais l'espoir d'être invité pour ta pendaison de crémaillère mais comme je n'ai pas reçu d'invitation j'ai décidé de venir de moi même. son accent italien lui faisait toujours le même effet. Malgré tout ce qui s'était passé entre eux, malgré les manipulations, les mensonges, ils étaient toujours terriblement attirés l'un par l'autre. Elle laissa échapper un rire et baissa son arme qu'elle garda précieusement sous la main si besoin est. Je t'offre quelque chose à boire ? Avec plaisir ! Et si tu pouvais ajouter à ça mon demi million tu serais un amour bellissima. Elle lui fit un clin d’œil, et servit deux verres de rouge. Il avait prit ses aises dans le salon, se comportant avec la même indécence que lorsqu'ils étaient mariés. Elle lui tendit son verre et il constata qu'elle portait toujours sa bague, Je savais que je te manquais. Elle leva les yeux au ciel et leva son verre en sa direction, A ton argent ! ils rirent comme si de rien était et pourtant la tension était palpable. Peu à peu la conversation politiquement correcte tourna court et il fit preuve d'un peu moins de sang froid, pourtant elle était imperturbable, elle se croyait intouchable ce qu'il détestait. Si l'on peut imaginer que l'un deux aller finir par abattre l'autre, ce n'est pourtant pas ce qui se passa. Ils aimaient le jeu qui s'était installé entre eux, Lorenzo n'avait rien d'autre en tête que son argent et pourtant quand sa main se plaça sur les reins de son ex-femme l'argent n'était plus qu'un lot de plus. Ses lèvres embarquèrent celle de Red dans une danse sensuelle qui les conduisait jusqu'à l'étage et puis, quand l'étreinte fut arriver à l'extase et qu'ils jugèrent bon de parler de leur conflit, il constata qu'elle n'était pas prête de changer d'avis, même pas après ça. Allongée sur lui, ses doigts glissant contre son torse nu et chaud, elle lui glissa ces quelques mots, Tu ne m'auras pas deux fois Lorenzo. Trois jours plus tard il s'installait à Bell Garden non pour les beaux yeux de son ex-femme, pour qui l'attirance était toujours de mise, mais persuadé de récupérer son du.




_________________



❝ the loneliest people are the wisest ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☇ HOW MANY LIES DID YOU TELL ? : 1636
☇ COPYRIGHT : flamingo
☇ MY FIRST DAY : 09/08/2009
☇ YOUR PARTNER IN CRIME : no one for now.
☇ HOW OLD ARE YOU ? : 24
☇ MANY LIARS ? : marley > Jaden > Coco
☇ OPEN/BUSY ? : Dispo pour un sujet
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
MessageSujet: Re: (M) until death tears us apart ? No way ... Dim 9 Juin - 22:37


SOYONS FOUS, MARIONS NOUS !

Si après avoir lu ce scenario vous vous dites que je suis complétement cinglée, je vous l'accorde mais au fond vous ne seriez pas là à lire ce que je rajoute si vous ne l'étiez pas un peu vous aussi ! MERCI MERCI MERCI de votre curiosité et j'espère que vous craquerez parce que je pense que ce lien peut être délire à jouer et j'ai trèèèès envie de le continuer Mais bon toute seule c'est pas très drôle !

HENRY CAVILL > ouai Henry.. y a pas grand chose à dire, suffit de regarder mais si vous n'aimez pas son genre ou que vous n'êtes pas habituer à lui sachez que pour ce scenario tout est possible ! Faites moi vos propositions et je vous donnerai mon avis sincère et honnête Very Happy (je suis pas dure à convaincre) Je refuse juste : TOUT LES ACTEURS DISNEY, ONE TREE HILL & SUPERNATURAL ! oui je sais ça fait beaucoup mais j'aimerai changé et disney bah ... Sinon j'avais pensé à Taylor Kinney ou Matt Bomer Smile

TOI + MOI > J'adooooooooooooore discuter avec mon partenaire alors n'hésitez pas à me mp (avant que je le fasse) et à me poser TOUTES les questions que vous vous posez ! J'aime partager des idées, ajoutez y votre patte parce que je ne suis pas là pour jouer avec moi même Je suis pas difficile au niveau des rps mais ne prenez pas le personnage si vous rp 1 fois tout les 6 mois ! Je suis lente mais pas au point de ne pas rp du tout quand même Smile

ALLEZ !! DITES MOI OUI

_________________



❝ the loneliest people are the wisest ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

(M) until death tears us apart ? No way ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Commande Death at Koten
» Cities of Death
» Mes Death Skullz
» Death Guard contre Crimson Fist de Tarkand
» [Validée]Death The Kid

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
50 things I'm hidding from you ::  Le choix du peuple  :: Scénarios ::  Scénarios autres-