AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

+ with you i feel full of light (jalàh)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
☇ HOW MANY LIES DID YOU TELL ? : 211
☇ COPYRIGHT : created by V.
☇ MY FIRST DAY : 04/08/2010
☇ YOUR PARTNER IN CRIME : I would say : Nalàh un peu comme Simon et Pumba on a trop la classe 8)
☇ HOW OLD ARE YOU ? : 24
☇ MANY LIARS ? : red > marley > coco
☇ OPEN/BUSY ? : Dispo pour un sujet
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
MessageSujet: + with you i feel full of light (jalàh) Lun 11 Mar - 23:48

Citation :

how can I make you stay after all ?

Jaden s'était levé du pied gauche, comme d'habitude sa sœur n'était pas rentrée de la nuit et il s'attendait à entendre son téléphone sonner pour qu'il aille la chercher je ne sais où dans un sale état. Fatigué de devoir s'inquiéter pour deux, il avait fini par se laisser de côté pour la prendre entièrement sous son aile mais rien n'y faisait, ses parents avaient mit au monde un mou du genoux et une véritable tornade. Je vous laisse facilement deviner qui domine qui. Alors que son téléphone n'avait pas encore sonné, il alla se préparer un petit déjeuner réconfortant et voyant les heures se déroulaient sans qu'elle ne l'appelle, il laissa monter en lui une anxiété et une colère en lui, qui ne lui était pas habituel. Il s'installa dans le salon, s’assit par terre et se défoula sur ses jeux vidéos les plus violent, quelque chose en lui commencer à croire qu'il n'était pas à la hauteur mais il ne pouvait pas ne pas l'être, ils étaient que deux à présent et il fallait vivre ainsi. Finalement, alors qu'il venait de dézinguer son troisième zombies, et que la manette vibrait comme si il venait de gagner le gros lot, il entendit les clefs tourner dans la porte, suivit du grincement strident de cette dernière jusqu'aux talons mal agencés de sa jeune sœur titubante dans l'entrée. « Bonne soirée ? » demanda t-il sans tournée les yeux vers celle qu'il aurait du dézingué à la place du zombie.  « Assez oui … Mais là je vais aller me coucher, je me sens pas très bien. » « Tu m'étonnes ! » son sarcasme était une marque de fabrique et là c'était ça ou la gifle. Il lâcha cependant sa manette et se leva pour se resservir un peu de café. Mais l'insolence de sa sœur n'allait pas tarder à refaire surface, « C'est bon arrête ça, je suis assez grande pour me gérer. Tu devrais sortir toi aussi .. » Une réflexion qu'il ne su digérer, « Tu as sûrement raison mais il me reste encore ma dignité et j'ai décidé de ne pas la vendre aux enchères. » chacun leur tour, ils laissèrent aller le fond de leur pensée, et excédé par le comportement désinvolte de sa sœur, Jaden fini par craquer « Je suis pas ton père mais je suis pas là non plus pour te laisser faire n'importe quoi ! M'inquiéter toute la soirée, me réveiller et me rendre compte que tu n'es toujours pas rentrée c'est plus possible ! J'arrête pas de me dire qu'un jour c'est la police ou l'hôpital qui m’appellera pour me dire que tu t'es vraiment mise dans la merde ! » Il craquait et ça ne lui arrivait pas souvent, alors quand les yeux clairs de sa sœur le priait de ne pas crier, il baissa les armes et monta dans sa chambre.

Allongé sur son lit, les yeux rivés sur son affreux plafond blanc, Jaden se remémorer des souvenirs qu'il aurait préféré mort à jamais. Il savait qu'il ne devait pas rester là à végéter des questions qui n'ont pas de réponses de toute manière sa sœur serait sortie dès la nuit tombée et il ne pourrait rien y faire. Il décida donc de sortir faire un tour et il avait en tête la meilleure personne sur cette planète qui pourrait l'aider à se changer les idées. Alors, une fois proprement habillé, il attrapa son téléphone et un sourire spontanée s'installa sur ses lèvres. Il pensait s'adresser directement à la rousse de son cœur mais il se retrouva nez à nez avec son répondeur, qui n'était pas d'aussi bonne compagnie. «  Nalou, c'est Jad, je vais aller m'isoler sur la plage juste derrière les rochers .. enfin comme d'habitude quoi. J'espère que tu trouveras le temps de passer … comme au bon vieux temps. » Jaden n'était pas attaché à beaucoup de monde, il y avait donc sa terrible sœur et Nalàh, son double. Entre eux les choses étaient simples et coulées d'elles-même. Ils avaient deux parcours et deux personnalités différentes et pourtant tellement compatible qu'il ne se voyait plus vivre sans elle. On les avait souvent prit pour un couple, il n'en était rien, d'ailleurs Jaden n'y pensait pas comme une évidence parce qu'elle était encore plus précieuse que cela mais si ils étaient amenés à en arriver là, il pouvait être sure d'être entre de bonnes mains. Il arriva à l'endroit du rendez-vous une bonne vingtaine de minutes plus tard et alla s'installer pieds nus, dans le sable. C'était le genre de paysage qui lui avait manqué lorsqu'il avait été forcé de partir, il avait l'impression d'être enfin libre. Il soupira et laissa s'en aller toutes les questions qui lui posait problème.

_________________

I WANT YOU TO STAY, I SHOULD HAVE MAKE YOU STAY


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☇ HOW MANY LIES DID YOU TELL ? : 677
☇ COPYRIGHT : BBF + TUMBLR
☇ MY FIRST DAY : 07/07/2010
☇ HOW OLD ARE YOU ? : 29
☇ MANY LIARS ? : Nemo ☇ Winnilla
☇ OPEN/BUSY ? : Dispo pour un sujet
le vrai mystère du monde est le visible et non l'invisible.
MessageSujet: Re: + with you i feel full of light (jalàh) Mer 13 Mar - 23:55


« Et on lève sa jambe bien haut, on n’hésite pas à tirer au maximum ! » Nalàh, vêtue d’un juste au corps rose fuchsia, et un leggins gris, dispensait ses cours d’aérobics aux retraitées de Charleston. En complément de son job de prof de fitness à la salle de sport de Charleston, elle avait accepté ce boulot qui occupait ses mercredis après-midi, et ajoutait une source de revenus quotidien non négligeable. Revenir à Charleston avait été une décision difficile et surtout couteuse. Maintenant que Bell Garden avait été entièrement reconstruit, le prix de l’immobilier grimpait à une vitesse folle. Heureusement pour Nalàh, les anciens habitants de la ville bénéficiaient d’une caution leur permettant de voir leur frais allégés. Alors que le cours se finissait, la jeune femme adressât un sourire satisfait à ses élèves avant de lancer à la cantonade. « On a bien bossé, vous pouvez vous applaudir bien fort ! » Son rêve été de travailler à la télévision, être animatrice, voir même astrologue sur une chaîne que personne ne regarde, mais juste voir son minois s’étaler sur les écrans aurait représenté l’accomplissement pour elle, et elle adorait ponctué ses cours par une ronde d’applaudissent, lui laissant presque croire qu’elle était arrivé à ses fins … Malheureusement comme souvent, lorsqu’elle lançait cela, les petites mamies la regardait d’un air absurde e quittait le cours en râlant que les exercices étaient trop difficiles. Elle prit donc ses affaires et les roulât en boule dans son sac de sport se dirigeant vers la machine à café. Il allait lui falloir une forte dose de caféine pour l’aider à ravaler sa fierté. Alors qu’elle portait le gobelet sauveur a sa bouche, un de ses collègues arrivât à sa hauteur avec un sourire narquois. « Sexy, non vraiment j’adore ! » Ses cheveux retenus en queue de cheval, et son bandeau de sport sur le front, complétait parfaitement son hideuse tenue. « N’en dis pas plus, surtout s’il te plait n’en dis pas plus. » Le jeune homme éclatât de rire devant l’air déconfit de la rouquine. Tous les deux bossaient ensemble depuis près de 6 mois maintenant, et ils avaient rapidement noués une complicité évidente. Il se permettait souvent de la taquiner, toujours avec humour. « C’est comme ça que tu comptes trouver le prince charmant ? » Demandât il toujours narquois. La belle haussât les yeux au ciel, l’humour n’étant pas vraiment son arme aujourd’hui. « T’as vu à qui j’enseigne, ai-je vraiment besoin de faire des efforts ? » Il devait bien admettre que le groupe des sexagénaires qu’on avait refilé a Nalàh, était celui dont personne ne voulait. « Même pas pour mo… » Alors qu’il allait répondre celle-ci le coupât. « Excuse moi, j’ai un message. » Pendant qu’elle dispensait son cours, son meilleur ami l’avait appelé, et lui avait laissé un message vocal. Ce dernier n’étant pas un habitué du cellulaire, cela représentait une urgence de crise. Et effectivement la voix mélancolique du jeune homme ne laissait guère place au doute quand a son état d’esprit. Sans plus y réfléchir la jeune femme déposât un bisou sur le front de son ami. « Désolé Urgences ! » Il la regardât partir et lui lança d’une voix forte. « C’est Jax c’est ça ? » Il connaissait vaguement le brun, pour l’avoir croisé quelques fois et connaissait la proximité des deux amis, ce qui ne lui plaisait pas trop, se retrouvant souvent planté à défaut du jeune homme. La jeune femme haussât les yeux au ciel en se retournant. « Jaden pas Jaxen Jaden ! » Insistât-elle. Il haussât les épaules et répondit avec son sourire en coin. « Je sais mais tu es plus jolie quand tu es furax. » Sans répondre, Elle filât vers sa voiture un sourire aux lèvres. Cette complicité entre eux ne la laissait pas indifférente. Jaden avait pendant longtemps été son unique et grand amour comme elle disait, malheureusement celui-ci lui préférait les filles qui ne le regardait même pas et avec le temps elle avait fini par se faire une raison. Mais maintenant qu’elle avait perdu du poids, et n’était plus la petite grosse sur lequel les garçons lorgnaient pour se moquer, elle savourait le fait que des jeunes hommes séduisant puissent tourner la tête sur son passage, même si cela s’arrêtait à ça. En arrivant à la plage, elle garât sa voiture, et se dirigeât vers le lieu que Jaden et elle avaient l’habitude de fréquenter. En arrivant elle trouvât le jeune homme plongé dans ses pensées. Elle s’approchât en faisant le plus de bruit possible pour ne pas l’effrayer en arrivant. En le voyant tourner la tête elle lança joyeusement. « Hey chouchou ! » Avant d’arriver à sa hauteur et de déposer un bisou sur son nez comme elle avait coutume de le faire. Nalàh était une personne très tactile, surtout avec lui qu’elle connaissait depuis des années et n’éprouvait plus aucune gêne. Devant l’air incrédule du jeune homme face à sa tenue elle le prévint. « Pas de commentaires, j’ai pas eu le temps de rentrer me changer. » Elle s’installât à ses côtés, faisant attention de ne pas se faire mal en s’asseyant sur les rochers. « Alors qu’est ce qui se passe ? On vient ici que quand ça ne va pas … » Ils avaient tous les deux leurs habitudes que l’un comme l’autre connaissaient par cœur.

_________________


     
    + WE CAN BE  HEROES JUST FOR ONE DAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

+ with you i feel full of light (jalàh)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Marwari ♂ Full of light
» L'armée full boîte de conserve du métalkramé
» [2000pts ork]La Band' à Wazdakka (full moto)
» [500 pts] La compagnie grise: Full tir
» Editeur light libre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
50 things I'm hidding from you ::  Chucktown  :: Maluwi Beach-